Actualités |

Actualités 2017

Enquêtes, techniques, et savoirs empiriques de la protection

Jeudi 16 février de 13h-18h - Mini atelier Labex Tepsis

Enquêtes, techniques, et savoirs empiriques de la protection

Présentation

Cet atelier, De la philanthropie à la protection sociale en Europe centrale et du sud-est. Expériences impériales au tournant du 20e siècle, porté par Morgane LABBÉ (EHESS-CRH-ESOPP) et coorganisé avec Fabio GIOMI (CNRS-CETOBAC), réunit un groupe de chercheurs, post-doctorants et doctorants qui discuteront à partir des cas particuliers qu’ils ont étudiés dans les espaces impériaux européens (russe, autrichien et ottoman), des liens entre activités philanthropiques, réforme sociale et leur héritage dans les régimes de protection sociale des États nationaux successeurs. Séparant la genèse des systèmes de protection sociale de l’avènement des États nationaux il propose d’en suivre les prémices dans le sillage de la réforme sociale à travers une Europe aux réalités impériales complexes où les initiatives réformistes y trouvèrent des impulsions diverses entre autonomies municipales, fondations philanthropiques, mobilisations nationalistes et essor des sciences sociales dans des connexions internationales. Ces terrains centre-européens seront aussi appréhendés à partir des renouvellements d’une histoire de la protection sociale qui a mis en lumière la pluralité des modes et déclinaisons des régimes assurantiels et d’assistance à d’autres échelles que l’État, que ce soit celles des municipalités, des entreprises, ou des sociétés philanthropiques ou encore des organismes internationaux. L’objectif de cet atelier est d’ouvrir des voies conceptuelles nouvelles pour une histoire comparée et transnationale de la protection sociale. Cet atelier se découpera en quatre sessions, dont la deuxième abordera le thème de :

2e session : Enquêtes, techniques, et savoirs empiriques de la protection

Cette session portera sur les dimensions techniques et savantes de la protection, et sera attentive à restituer l’éventail de leur diversité -opérations administratives (enregistrements, comptabilités) enquêtes médicales et sociologiques, et autres écritures sociales associées aux activités philanthropiques et de redistribution. La question des rapports entre les activités philanthropiques, les courants réformateurs et la gestation des sciences sociales au tournant du siècle, sera également centrale, de même celle de la circulation et réception des modèles étrangers (monographie leplaysienne, enquêtes berlinoises sur les budgets ouvriers, etc.), objet de réappropriations multiples.

  • Matyas ERDELYI (CEU Budapest/CEFRES Prague) : Les statistiques et la réforme urbaine au tournant du siècle dans la Monarchie des Habsbourg (Budapest, Prague)

  • Morgane LABBÉ (EHESS, Paris) : Le « Bureau du travail social » de Varsovie : laboratoire des enquêtes sociales polonaises au début du 20e siècle

  • Natan MEIR (Univ. Portland/The Cullman Center for Scholars and Writers at the New York Public Library) : Solving the Problems of/at the Margins: Old and New Attitudes Towards the Outcasts of Russian-Polish Jewry

  • Martine MESPOULET (Univ. Nantes) : L’enthousiasme statistique des réformateurs des zemstva en Russie à la fin du 19e siècle : Arpenter les campagnes, enquêter dans les fabriques

 

Programme général

 

Lieu

EHESS (Salle 1)
105, boulevard Raspail
75006 Paris

Ehess
CNRS

ESOPP
Centre de Recherches Historiques - EHESS
190-198 avenue de France
F-75013 Paris

Mail : esopp@ehess.fr

 

 

Illustrations :  ESOPP et CEDIAS-Musée social.

Dernière modification :
26 mai 2017 17h53