Membres |

Membres statutaires

Paul-André Rosental

photo Rosentaal
Professeur

Coordonnées professionnelles

Sciences Po
Centre d'études européennes
28, rue des Saints-Pères
75007 Paris

rosental@sciences-po.fr

01 58 71 71 41 (secrétariat)

http://www.cee.sciences-po.fr/fr/le-centre/equipe-de-recherche/125-paul-andre-rosental.html

Professeur à Sciences Po ; Chercheur associé à l'INED.

Domaines de recherche

  • Histoire des politiques et des institutions consacrées à la population et à la protection sociale.
  • Histoire de l’expertise et des savoirs.
  • Histoire des migrations et de la parenté.
  • Histoire de la santé au travail.

Enseignements 2020-2021

A l'EHESS

A Sciences Po

  •  

Responsabilités scientifiques

  • 2005- Directeur du Groupe ESOPP (Études sociales et politiques de la population, de la protection sociale et de la santé)
  • 2014- Directeur de la recherche au Centre d’Histoire de Sciences Po
  • 2006-2009 Codirecteur du Centre de Recherches Historiques

Membre de Conseils scientifiques :

  • Mission Recherche du ministère des Affaires sociales
  • EHESS (2005-2009).

Titres et diplômes

  • 2002     Habilitation à diriger des recherches, Université de Paris I, sld Alain Corbin
  • Intitulé : « Histoire sociale et politique des populations (XIXe-XXe s.) ».
  • 1993     Doctorat d'Histoire, EHESS, sld : Jacques Revel. Intitulé : « Espace et identités en France au XIXe siècle ».
  • 1984      D.E.A. de Sciences Economiques, Paris X-Nanterre.
  • 1983     Diplôme de l'Ecole des Hautes Etudes Commerciales (H.E.C.).

Revues

Membre des Comités de rédaction de

Membre des Comités scientifiques de

Extrait des publications

Ouvrages

Direction de numéros de revues

Articles et contributions à ouvrages collectifs

A) Santé au travail et maladies professionnelles

B) Histoire de l’expertise et des politiques publiques

C) Histoire sociale des populations

1. Histoire des migrations

2. Histoire de la famille

  • « Généalogies mentales à l’épreuve de la Shoah. La distribution du silence comme source de l’histoire familiale », Le Genre Humain, « Pour une micro-histoire de la Shoah », 52, 2012, p. 19-33.
  • « Verletzbarkeit und Verkettung von Ereignissen: Ein Zeugnis der modernen Epoche », in Anders Brändström & Svante Norrhem (eds), Människan, arbetet och historien. En vänbok till professor Tom Ericsson, Umeå, Université d’Umeå, 2012, p. 59-75.
  • « La dispersion spatiale des familles : un problème de taille. Les solidarités familiales de 1800 à 1940 », Recherches et prévisions, 2004, 77, p. 63-72 (avec J. Bourdieu, G. Postel-Vinay et Akiko Suwa-Eisenmann).
  • « Migrations et transmissions inter-générationnelles dans la France du XIXe et du début du XXe siècle », Annales. Histoire. Sciences Sociales, 55, 4, 2000, p. 749-790 (avec J. Bourdieu, G. Postel-Vinay et A. Suwa-Eisenmann).
  • « Liens familiaux, position sociale et mobilité des femmes dans la France du Nord au milieu du XIXe siècle », Cahiers du MAGE. Marché du Travail et Genre, 3, 2000, p. 27-40.
  • « Les liens familiaux, forme historique ?», Annales de Démographie Historique, n° thématique « Famille et parenté : le renouvellement des approches », 2, 2000, p. 49-81.
  • Republié dans P. Strobel et D. Debordeaux, Les solidarités familiales en question. Entraide et transmission, LGDJ, Droit et société, 34, 2002, p. 107-141.
  • « Une fratrie ou deux fratries ? La migration des frères et la migration des sœurs en France au XIXe siècle», Cahiers d'économie et Sociologie Rurales, 34-35, 1995, p. 123-143.

3. Études de morphologie sociale et spatiale

  • « Qu’est-ce qu’une ressource locale ? Homéostasie et microanalyse en histoire sociale », Revue de Synthèse, 4e S. (1), 2001, p. 71-91.
  •  « The changing social mobility in XIXth century France », Historical Methods, 32, 2, 1999, p. 53-73 (avec N. Bonneuil).
  • « Ségrégation sociale de l’espace et dynamiques longues de peuplement : la rue Wacquez-Lalo à Loos-lès-Lille (1866-1954) », in Y. Grafmeyer et F. Dansereau (eds), Trajectoires familiales et espaces de vie en milieu urbain, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1998, p. 73-100 (avec J. Hontebeyrie).
  • « La rue mode d'emploi. Les univers sociaux d'une rue industrielle », Enquête, 4, 1997, p. 113-133.
  • « Statut résidentiel, appartenance territoriale et choix patrimoniaux », in C. Bonvalet et A. Gotman (eds), Le logement, une affaire de famille, Paris, L'Harmattan, 1993, p. 71-83.
  • « Pratiques successorales et fécondité : l'effet du Code civil de 1804 », économie et Prévision, 4-5, 1991, p. 231-238.
  • Republié dans Eugenio Sonnino (ed), Living in the city, Rome, La Sapienza, 2004, p. 149-172.

D) Histoire et méthodes des sciences sociales

1. Théories et méthodes

  • « Métaphore et stratégie épistémologique : la Méditerranée de Fernand Braudel », in D.Milo et A.Boureau (eds.), Alter-Histoire, Paris, Les Belles Lettres, 1991, p. 109-126.
  • « Construire le macro par le micro : Fredrik Barth et la micro storia », in J. Revel (ed.), Jeux d'échelles. La micro-analyse à l'expérience, Paris, Gallimard-Le Seuil, 1996, p. 141-159.
  • Traduction en portugais dans Jogos de scalas. A experiência da microanàlise, Rio de Janeiro, Editora Fundação Getulio Vargas, 1998, p. 151-172.
  • Traduction en hongrois dans G. Czoch et G. Sonkoly (eds), Tàrsadalomtörténet màsképp, Debrecen, 2000, p. 71-87.
  • Traduction en italien dans Giochi di scala.La microstoria alla prova dell’esperienza, Rome, Viella, 2006, p. 147-169.
  • « Outil ou fétiche : la laïcisation de l’analyse factorielle dans les sciences sociales », Histoire et Mesure, 3-4, 1997, p. 185-196.
  • « Une démographie des comportements volatils ? L'émergence de la micro-analyse dans la mesure de l'audience», Quaderni, 35, 1998, p. 129-147 (avec S. Chalvon-Demersay).
  • Traduction en allemand dans P. Albert et al. (eds), Die Medien und ihr Publikum in Frankreich und in Deutschland, Paris, Éditions Panthéon-Assas, 2003, p. 231-254.
  •  « Modèles, usages, effets du collectif dans les sciences sociales », Cahiers du CRH, n° thématique « Pour une histoire de la recherche collective en sciences sociales », 36, 2, 2005, p. 7-28.
  • « Jean Stoetzel, la démographie et l'opinion : autour des soixante ans de Population », Population, 61, 1-2, 2006, p. 31-43.
  • Version anglaise dans Population-E.
  • « où s’arrête la contagion ? Faits et utopie chez Gabriel Tarde », Tracés. Revue de sciences humaines, 21, 2, 2011, p. 109-124.

2. Démographie historique et histoire des populations

Articles de dictionnaires et encyclopédies, diffusion de la recherche

  • Entrées « Démographie et histoire », « Eugénisme », « Natalisme » et « Science de la population et pouvoir politique au XXe siècle » in France Meslé, Laurent Toulemon et Jacques Véron (eds), Dictionnaire de démographie et des sciences de la population, Paris, Armand Colin, 2011.
  • « Démographie historique et histoire des populations », in Christian Delacroix et al. (eds), Historiographies. Concepts et débats, Paris, Gallimard, coll. Folio histoire, 2010, t.1, p. 98-103.
  • Notices Universalia, Encyclopædia Universalis : « Pierre Chaunu » (2010, p. 364) ; « Jacques Dupâquier » (2011, p. 377) ; « Jacques Marseille » (2011, p. 402) et Pierre Goubert (2013).
  • « Une histoire longue des migrations (Interview)», n° thématique « Économie politique des migrations », Regards croisés sur l'économie, 2010, 2, 8, p. 74-80.
  • « La santé au travail », in Jean-Claude Daumas et al. (eds), Dictionnaire historique des patrons français, Paris, Flammarion, 2010, p. 913-917.
  • Entrée « Migrations (histoire des) » dans la nouvelle édition de l’Encyclopedia Universalis, Paris, 2008.
  • « Histoire d’une maladie professionnelle ‘exemplaire’ : la silicose en France au XXe siècle », Lettre de la Mire, 14, 2007, p. 2-5 (avec Jean-Claude Devinck).
  • « Micro-histoire », in Dictionnaire des sciences humaines, Paris, P.U.F., 2006.
  • « Microstoria », in Notionnaires, vol. II, Idées, Paris, Encyclopædia Universalis, 2005, p. 530-532.
  •  « Démographie historique », in Notionnaires, vol. II, Idées, Paris, Encyclopædia Universalis, 2005, p. 209-211. Republié dans la nouvelle édition de l’Encyclopedia Universalis, Paris, 2008.
  • « Micro-histoire », in Notionnaires, vol. I, Notions, Paris, Encyclopedia Universalis, 2004, p. 644-645. Republié dans la nouvelle édition de l’Encyclopedia Universalis, Paris, 2008.
Ehess
CNRS

flux rss  Actualités

Aux sources des politiques sociales : décentrer l’histoire du welfare européen (XIXe-XXIe siècles)

Journée(s) d'étude - Lundi 5 novembre 2018 - 10:00Journée d'étude organisée par Eléonore Chanlat-Bernard (doctorante, CRH-ESOPP) et Federico del Giudice ((doctorant, CRH-ESOPP)Les échelles de la question sociale au XIXe siècle" est la première d'un cycle de trois journées d'étude organisé par Éléonore Chanlat-Bernard et Federico Del Giudice (doctorants EHESS, CRH-ESOPP) avec le soutien de l’IRIS "Études Globales" de l'université PSL et du Centre de recherches historiques de l'EHESS.Cette pre(...)

Lire la suite

Régulations économiques et sociales au XXe siècle

Journée(s) d'étude - Mercredi 4 avril 2018 - 09:00Le XXe siècle a été celui de la régulation économique et sociale de très grande ampleur, à l’échelle tant nationale que transnationale. Cette journée d’étude, organisée par Paul-André Rosental (Sciences Po-ESOPP), en abordera des aspects centraux (consommation, niveau de vie, protection sociale) dans un cadre comparatif entre Europe, États-Unis et Japon. Elle ne se contentera pas d’observer les modalités macropolitiques et macroéconomiques de(...)

Lire la suite

« Urgences » : ce que vaut le sauvetage de la vie humaine

Séance spéciale de séminaire - Mercredi 1 mars 2017 - 15:00Inscrits dans des logiques politiques et économiques, fondés sur des techniques et des savoirs médicaux, les dispositifs mis en place par les sociétés contemporaines pour porter secours aux individus en détresse vitale sont un observatoire de la valeur accordée aux vies humaines. Etudier les principes, ressources et pratiques des acteurs du secours, professionnels et bénévoles, permet de revenir sur l’élaboration de l’urgence comme c(...)

Lire la suite

ESOPP
Centre de Recherches Historiques - EHESS
54, boulevard Raspail
F-75006 Paris

Mail : esopp@ehess.fr

 

 

Illustrations :  ESOPP et CEDIAS-Musée social.

Dernière modification :
08 juin 2021 10h02