Membres |

Membres statutaires

Yann Scioldo-Zürcher

Photo Scioldo
Chargé de recherche CNRS

Coordonnées professionnelles

EHESS-CRH
(Bureau P. 04-04)
54, boulevard Raspail
75006 Paris

yann.scioldozurcher@ehess.fr

01 49 54 26 25

http://crh.ehess.fr/index.php?5716

Après avoir soutenu une thèse en 2006 portant sur les politiques d’intégration des Français rapatriés d’Algérie (Devenir métropolitain ; politique d’intégration et parcours de rapatriés d’Algérie en métropole, 1954-2005, sous la direction de Nancy L. Green, École des Hautes études en Sciences sociales), Yann Scioldo-Zürcher a intégré le CNRS en 2008, et le laboratoire MIGRINTER (Migrations internationales) de l’Université de Poitiers où il a engagé des travaux en collaboration avec les géographes et sociologues (et particulièrement William Berthomière et Marie-Antoinette Hily). En 2014, il intègre le CRFJ (Centre de recherche français à Jérusalem) pour une durée de 3 années. En 2017, il rejoint le CRH, et notamment le groupe Etudes juives.

Ses travaux portent aujourd’hui sur une géohistoire des migrations en Israël, de la création de l’État à nos jours. Il étudie tout particulièrement la décennie 1950, moment fondateur d’une politique migratoire contraignante.

Il dispense un séminaire de recherche à l’Université de Tel Aviv, dans le département de langue française, portant sur les méthodologies de recherche en histoire des migrations internationales.

Il est membre de l'Institut Convergences Migrations (département Global).

Groupe de recherches

Responsabilité éditoriale

  • Membre du comité de rédaction de la Revue Européenne des migrations internationales
  • Membre du comité de rédaction de l'Atelier du CRH, revue électronique

Enseignements 2020-2021

Sélection de publications

Ouvrages scientifiques

  • Devenir métropolitain, parcours et politique d’intégration de rapatriés d’Algérie en métropole, de 1954 au début du XXI° siècle, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2010, 462 p.

  • avec Martine Gross et Sophie Nizard (dir.), Gender, Families and Transmission in the Contemporary Jewish Context, Cambridge Scholars, 2017.

  • Avec Emmanuel Ma Mung, Marie-Antoinette Hily (dir.), Etudier les migrations internationales, ours, Presses Universitaires François Rabelais, 2019, 388 p.

Coordinations de revues

  • « La relation entre Sépharades et Ashknénazes, de la période moderne à nos jours, bilans et perspectives »,Archives Juives, 42/2, 2ème semestre 2009, 159 p.

  • « Migrations de retour et de rapatriement », Revue européenne des migrations internationales, vol. 3, 2013, septembre 2013, 140 p.

Articles acceptés (revues à comités de lecture)

  • « Faire des Français d’Algérie des métropolitains », Pôle-Sud, Université de Montpellier, n°24, juin 2006, pp. 15-28.

  • « L’affaire du cimetière d’Oran, 1970-1974 », Les juifs oranais, entre inclusions et exclusions d’une population entre deux rives », Archives juives, n° 41/1, 1er semestre 2008, pp. 120-128.

  • « Colonies d’ailleurs et colonies d’ici », écrit en partenariat avec Nancy L. Green –Hommes et migrations, n°1276, novembre-décembre 2008, pp.134-145.

  • « Se marier à la synagogue des Tournelles, approche sociodémographique du mariage sépharade en France postcoloniale, 1954-1970 », Archives Juives, n° 42/2, 2ème semestre 2009, pp. 82-97.

  • « Les Harkis sont-ils des rapatriés comme les autres ? », Les Temps Modernes, n° 666, décembre 2011, pp. 90-104.

  • « Reloger les pieds-noirs : l’État mobilisé », Métropolitiques, http://www.metropolitiques.eu/Reloger-les-pieds-noirs-l-Etat.html, 2012.

  • « Memory and influence on the Web : french colonial repatriates from 1950 to the présent », Social Science Information, Sur les sciences sociales (SSI), Vol. 51, N° 4, 2012, pp. 475-501.

  • « Accueillir les Français rapatriés d’Algérie, avant de pouvoir les reloger. Histoire d’une régulation sociale par l’évitement des bidonvilles. L’exemple de Paris, 1962-1969 », French Politics, Culture, Society, Vol. 31, n° 3, 2013, pp. 45-64.

  • « L’indemnisation des biens perdus des rapatriés d’Algérie : politique de retour ou innovation post-coloniale ? », Revue européenne des migrations internationales, vol. 29« Migrations de retour et de rapatriement », n° 3, 2013, pp. 77-90.

  • « Les migrations vers Israël des populations juives du Maroc, une approche statistique et sérielle inédite », 2013, article en ligne sur le site du CRFJ, http://crfj.hypotheses.org/262.

  • « Contourner l’obstacle de sources archivistiques éparses pour l’étude de la diaspora juive marocaine en Israël », Diasporas, 27, 2016, 161-177.

  • « Overview of Moroccan Jewish Migrations: From internal migrations to departures from Morocco », Cahiers du Musée Berbère, Marrakech, 2016.

  • « Sortir des ghettos de l’ultra-orthodoxie. Dialogue autour d’un fait social », avec Florence Heymann,Archives de Sciences sociales des religions, n° 177, janvier-mars 2017, pp.177-187.

  • « Les migrations au musée ! Sciences sociales et muséographie sont-elles complémentaires ? », Revue Européenne des migrations internationales, vol. 32, n°3 et 4, 2016 (paru en 2017).

  • Chapitres d’ouvrages

  • « Existe-t-il une vision pied-noir des rapports franco-algériens ? », in Frédéric Abécassis, Gilles Boyer, Benoît Falaize, Gilbert Meynier, Michelle Zancarini-Fournel (dir.), La France et l’Algérie : leçons d’histoire. De l’école en situation coloniale à l’enseignement du fait colonial, Paris, Éd. La Découverte / Institut national de la recherche pédagogique, 2007, pp. 171-187.

  • « Des pratiques administratives inédites pour les Français d’Algérie (1961-1967) », in Nancy L. Green, Marie Poinsot (dir.), Histoire de l’immigration et question coloniale en France, actes du colloque « Les migrations post-coloniales », Paris, La Documentation française, 2008, pp. 99-104.

  • « Du Français d'Algérie au pied-noir, catégorisations et représentations d'un groupe particularisé. Comment montrer le groupe des rapatriés d'Algérie ? », in Eric Savarèse (dir), L’Algérie dépassionnée, Paris, Ed. Syllepses, 2008, pp. 75-92.

  • « Paris, tu les as pris dans tes bras ! L’installation des rapatriés d’Algérie dans les départements de la Seine », La guerre d’Algérie en France sous la direction de Sylvie Thénault et de Raphaëlle Branche, Paris, Ed. Autrement, 2008, pp. 454-462.

  • « Migrations juives maghrébines à Paris et Montréal, approche quantitative du mariage religieux en migration, 1954-1980 », avec Y. Cohen, in Frédéric Abécassis, Karima Dirèche et Rita Aouad (dir.), La bienvenue et l'adieu, Migrants juifs et musulmans au Maghreb (XVe-XXe siècle), Actes du colloque d'Essaouira, Migrations, identité et modernité au Maghreb, 17-21 mars 2010, Casablanca, La croisée des chemins, Paris, Karthala, février 2012, Vol. 2, pp.181-204.

  • « La discrète mais réelle anticipation du rapatriement des Français d’Algérie : la construction de la loi du 26 décembre 1961 », in Abderrahmane Bouchène, Jean-Pierre Peyroulou, Ouanassa Siari-Tengour et Sylvie Thénault, Histoire de l'Algérie à la période coloniale 1830-1962, Paris/Alger, La Découverte/Barzakh, 2012, pp. 564-569.

  • « French Repatriates corpus, Memories and pressures on the web French repatriates from 1950’s to today », in Diminescu Dana, e-Diasporas Atlas, Exploration and Cartography of Diasporas on Digital Networks, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, Col. praTICs, 2012, [sans pagination, texte en Français].

  • « Reflections on return and the ‘migratory projects’ of the Français d’Algérie » in Scot Soo (dir.),Coming home? Vol. 2, Conflict and postcolonial return migration in the context of France and North Africa, Cambridge Scholars Publishing, 2013, pp. 54-75.

  • « Maghrebi Jewish Migrations and Religious Marriage in Paris and Montreal, 1954-1980 », avec Y. Cohen, in Solange Lefèbre, Lori G. Beaman, Religion in the Public Sphere, Canadian Case Studies, University of Toronto Press, 2014, pp. 121-148.

  • « Une administration ex nihilo à l’épreuve des rapatriements des Français d’Algérie, 1961-1964, organiser la sortie de guerre », in Vincent Joly, Patrick Harismendy (dir.), Algérie, sortie(s) de guerre, Presses universitaires de Rennes, 2014, pp. 69-79.

  • « The cost of decolonization: compensating the Repatriates », in Émile Chabal (ed.) France since the 1970s, History, Politics and memory in an age of uncertainty, London, Bloomsbury, 2015, pp. 99-114.

  • « The Postcolonial Repatriations of the French of Algeria in 1962: An emblematic case of a public integration Policy » in Manuel Borutta, Jan C. Jansen, Vertriebene and Pieds-Noirs in postwar Germany and France, Comparative Perspectives, New York, Palgrave Macmillan, 2016, pp. 95-112.

Médias

Film documentaire 2018, Ha’Tsarfocaïm : http://www.kan.org.il/Program/?catId=1195

Ehess
CNRS

flux rss  Actualités

Aux sources des politiques sociales : décentrer l’histoire du welfare européen (XIXe-XXIe siècles)

Journée(s) d'étude - Lundi 5 novembre 2018 - 10:00Journée d'étude organisée par Eléonore Chanlat-Bernard (doctorante, CRH-ESOPP) et Federico del Giudice ((doctorant, CRH-ESOPP)Les échelles de la question sociale au XIXe siècle" est la première d'un cycle de trois journées d'étude organisé par Éléonore Chanlat-Bernard et Federico Del Giudice (doctorants EHESS, CRH-ESOPP) avec le soutien de l’IRIS "Études Globales" de l'université PSL et du Centre de recherches historiques de l'EHESS.Cette pre(...)

Lire la suite

Régulations économiques et sociales au XXe siècle

Journée(s) d'étude - Mercredi 4 avril 2018 - 09:00Le XXe siècle a été celui de la régulation économique et sociale de très grande ampleur, à l’échelle tant nationale que transnationale. Cette journée d’étude, organisée par Paul-André Rosental (Sciences Po-ESOPP), en abordera des aspects centraux (consommation, niveau de vie, protection sociale) dans un cadre comparatif entre Europe, États-Unis et Japon. Elle ne se contentera pas d’observer les modalités macropolitiques et macroéconomiques de(...)

Lire la suite

« Urgences » : ce que vaut le sauvetage de la vie humaine

Séance spéciale de séminaire - Mercredi 1 mars 2017 - 15:00Inscrits dans des logiques politiques et économiques, fondés sur des techniques et des savoirs médicaux, les dispositifs mis en place par les sociétés contemporaines pour porter secours aux individus en détresse vitale sont un observatoire de la valeur accordée aux vies humaines. Etudier les principes, ressources et pratiques des acteurs du secours, professionnels et bénévoles, permet de revenir sur l’élaboration de l’urgence comme c(...)

Lire la suite

ESOPP
Centre de Recherches Historiques - EHESS
54, boulevard Raspail
F-75006 Paris

Mail : esopp@ehess.fr

 

 

Illustrations :  ESOPP et CEDIAS-Musée social.

Dernière modification :
22 mars 2021 20h58